Chocolats - Bonbons 

Résultats 1 - 8 sur 8.
Résultats 1 - 8 sur 8.

Grignoter sain et sans gluten : bonbons, fruits secs et autres gourmandises

Qu’il s’agisse du petit creux entre deux repas, du goûter ou même du dessert à la fin d’un déjeuner, beaucoup de personnes aiment avoir quelques produits sucrés et réconfortants à disposition pour leur apporter toute l’énergie dont elles ont besoin. Dans le cas d’une intolérance au gluten, il faut naturellement se plier à un régime adapté, d’où l’intérêt de passer commande sur le site d’une boutique spécialisée dans le domaine.

Plusieurs signes peuvent évoquer une intolérance au gluten

On parle parfois aussi de maladie cœliaque pour désigner l’intolérance au gluten, qui touche de plus en plus de personnes en France, mais également partout ailleurs. Vous avez un doute et vous soupçonnez d’avoir des soucis de santé à cause du gluten ? Sachez que certains signes, très évocateurs, ne trompent pas et méritent de demander l’avis d’un médecin.

Par exemple, si vous avez facilement mal au ventre après manger, que vous vous sentez ballonné et que vous avez souvent des nausées et de la diarrhée, cela peut être dû à un problème d’intolérance au gluten. D’autres symptômes, qui arrivent dans un second temps, doivent eux aussi alerter : la perte de poids sans raison apparente, la fatigue chronique, les crampes musculaires récurrentes, les aphtes ou encore les sensations fréquentes d’engourdissement.

Certaines femmes intolérantes au gluten ont également des soucis hormonaux qui les amènent à avoir des règles irrégulières… À terme, si elles continuent de consommer cette substance qui ne leur convient pas, elles peuvent augmenter leur risque d’avoir des problèmes de fertilité et / ou de faire une fausse couche.

Au moindre doute, n’hésitez pas à consulter un médecin pour en savoir plus sur une éventuelle intolérance au gluten. Celle-ci peut être diagnostiquée par une prise de sang. Si elle révèle la présence d’anticorps anti-transglutaminase, vous devrez réaliser des examens complémentaires pour que les médecins comprennent mieux votre maladie et vous délivrent un maximum de conseils. Vos symptômes disparaîtront normalement après avoir mis en place un régime sans gluten.

Comment résister à la tentation quand on souffre de la maladie cœliaque ?

Les personnes sujettes à la maladie cœliaque doivent arrêter la consommation de gluten, sans quoi elles risquent de subir des complications liées à leur intolérance. Cependant, quand on sait que le gluten est présent dans la grande majorité des aliments du quotidien comme le pain, les pâtes ou encore les biscuits, il devient difficile d’adapter son régime sans ressentir de la frustration.

Et lorsqu’il s’agit de s’offrir un petit plaisir sucré à grignoter, la vigilance reste de mise : le gluten peut être présent dans certaines tablettes de chocolat, mais également dans les barres chocolatées, les bonbons et toutes les confiseries.

Il semble difficile de se priver de tous ces aliments qui offrent un surplus d’énergie et qui permettent aussi de garder le moral… Alors pour assouvir votre faim sans menacer votre santé, si vous avez la maladie cœliaque, optez pour des chocolats et bonbons sans gluten, tout simplement !

Précisons que l’intolérance au gluten n’est pas la seule raison qui peut encourager la consommation d’alternatives sans gluten. En effet, bien qu’elles ne soient pas atteintes de la maladie cœliaque, certaines personnes ont une forme de sensibilité : elles bénéficient d’une meilleure qualité de vie quand elles réduisent la quantité de gluten présente dans leur alimentation.

N’hésitez pas à substituer vos bonbons et chocolats par des produits qui ne contiennent pas de gluten : si vous vous sentez moins ballonné et que vous rencontrez moins de difficultés pour digérer, cela signifie que cette pratique vous profite.

Comment fabriquer des gourmandises sans gluten ?

Les personnes intolérantes au gluten peuvent sans aucun souci grignoter des oléagineux à tous les moments de la journée : qu’il s’agisse des amandes, des noix du brésil, des noisettes ou encore des noix de cajou et autres cacahuètes, tous ces aliments sont d’excellentes sources de bonnes graisses, naturellement sans gluten. Il est toujours préférable de les acheter sur le site d’une épicerie sans gluten, pour vous assurer qu’il n’y a pas de trace de cette substance dans le paquet (ce qui peut être le cas dans certaines usines où l’on ne s’attarde pas sur le gluten).

Vous pouvez aussi vous autoriser du chocolat en tablette sans gluten, avec du praliné par exemple, ou dans d’autres variantes selon vos goûts et vos envies. Le chocolat certifié sans gluten contient de la pâte de cacao, des noisettes, de la poudre de cacao, parfois de la vanille Bourbon, du sucre de canne, et naturellement aucune trace de gluten. Il peut être enrichi avec des ingrédients comme le lait de riz, sans lactose, toujours dans l’optique de faciliter la digestion.

Il faut savoir que les bonbons et toutes les sucreries qui rappellent l’enfance peuvent être fabriqués avec des ingrédients sans gluten. Assurez-vous bien de les commander sur une boutique spécialisée, et de favoriser les produits garantis sans gluten si vous devez le retirer complètement de votre alimentation. Dans le cas d’une simple réduction du gluten, si vous n’avez pas la maladie cœliaque, vous pouvez aussi miser sur des alternatives naturellement sans gluten et non garanties, comme les bonbons gélifiés bio de la marque Pural !