Pâtes - Semoules - Riz 

Résultats 1 - 47 sur 47.
Résultats 1 - 47 sur 47.

Des pâtes et du riz sans gluten, pour accompagner toutes vos envies

Les pâtes, dont les enfants (mais aussi les adultes) raffolent tous, sont constituées avec de la farine de blé : elles sont une source de gluten qu’il faut absolument éviter si vous souffrez d’une intolérance, et qu’il peut être intéressant de diminuer si vous avez une forme de sensibilité générant des inconforts digestifs et de la fatigue. Bien qu’il ne contienne naturellement pas de gluten, le riz peut malgré tout être déconseillé aux individus atteints de la maladie cœliaque, car ils peuvent être contaminés en usine par le contact avec d’autres aliments. Pour continuer à manger du riz cantonais, des pâtes carbonara et bien plus encore, il existe heureusement des alternatives sans gluten.

Taboulés, riz aromatisé : attention au gluten caché

Vous raffolez du taboulé, une salade composée dans laquelle on peut mélanger du poulet, des crevettes et toutes sortes de légumes ? N’oubliez pas que l’ingrédient principal est une céréale : bien souvent, on le prépare avec de la semoule. Cette semoule, qui est également la base du couscous, est élaborée avec du blé… Il s’agit donc d’un ingrédient que vous devez proscrire si vous avez une intolérance au gluten.

Vous avez tout intérêt à miser sur le fait-maison pour réussir votre régime sans gluten et continuer de vous faire plaisir. À titre d’exemple, dans votre recette de taboulé, vous pouvez remplacer la semoule par du quinoa certifié sans gluten. Pour augmenter vos apports en protéines, vous pouvez ajouter d’autres ingrédients comme le soja, une légumineuse compatible avec les régimes végétariens et sans gluten.

Si vous avez plutôt l’habitude de cuisiner le riz, vous vous dites certainement que vous ne prenez pas de risque, puisque le riz est une céréale sans gluten. Seulement, tout comme certains quinoas et différents aliments préparés dans des usines où les contacts avec le gluten sont possibles, tous les riz qui ne sont pas certifiés sans gluten risquent d’en contenir… Même si la quantité est infime, elle peut porter préjudice à quelqu’un qui est touché par la maladie cœliaque. Les riz aromatisés contiennent plusieurs ingrédients pour ajouter du goût et jouer sur la texture, ce qui constitue un risque supplémentaire de vous exposer au gluten… Favorisez toujours les céréales élaborées par des marques sans gluten.

Manger des pâtes sans gluten, c’est possible !

Avec le riz et les céréales alternatives au blé, vous pouvez d’ores et déjà préparer de la semoule aux raisins, du couscous ou encore des plats à base de riz sans gluten. Mais pour ce qui concerne tous les plats à base de pâtes, sachez qu’il existe aussi des solutions.

En effet, les pâtes traditionnellement vendues en magasin sont conçues avec de la farine de blé, et parfois un peu d’œuf. Mais si vous souhaitez des alternatives sans gluten, vous pouvez vous tourner vers des marques comme Valpibio, Schär ou Ma Vie sans gluten, qui proposent toutes des pâtes pour les personnes intolérantes.

Par exemple, pour préparer de délicieuses lasagnes, vous pouvez utiliser des pâtes aux lentilles jaunes. Elles contiennent 90 % de farine de lentille jaune, et de la farine de riz complet : l’aspect est visuellement proche de celui d’une pâte classique, et le goût reste également assez neutre (surtout si vous utilisez une sauce béchamel en plus).

Certaines pâtes mélangent la farine de maïs avec la farine de riz, mais vous pouvez aussi opter pour des pâtes à la farine de sarrasin, qui se distinguent par leur goût plus prononcé et leur couleur foncée.

Les multiples intérêts des pâtes et semoules sans gluten

Au quotidien, entre le pain, les pâtes et les gâteaux sucrés, nous consommons beaucoup de gluten : même si vous n’avez pas d’intolérance diagnostiquée, il peut être intéressant de remplacer certains de vos produits par des solutions sans gluten. Vous vous apercevrez peut-être que vous profiterez d’une meilleure digestion, car le gluten peut être difficile à assimiler même quand on a un bon intestin.

En parallèle, le fait de varier les farines vous offre l’opportunité de diversifier vos apports alimentaires : la farine de sarrasin, par exemple, possède un index glycémique inférieur à la farine de blé, ce qui permet de vous rassasier plus rapidement. D’autres farines sont plus riches en protéines et / ou fibres, des nutriments essentiels pour se sentir bien chaque jour !

Si vous avez été diagnostiqué intolérant au gluten, vous devez absolument remplacer vos pâtes et votre riz par les produits de cette rubrique, afin d’éliminer tous les symptômes de la maladie et d’éviter les complications. Et même si vous n’avez pas de souci à ce niveau-là, n’hésitez pas à essayer de réduire le gluten, vous verrez probablement vos ballonnements baisser et vous retrouverez peut-être même davantage d’énergie.

Attention aux plats de pâtes et riz : si vous achetez des sauces déjà faites, celles-ci peuvent aussi contenir des traces de gluten !